#

Comment fonctionne le processus de valorisation du biogaz?

Le biogaz est composé de CH4, de CO2, d’O2, de N2 et d’autres gaz à l’état de traces. Il est produit par la digestion anaérobie des déchets alimentaires, du fumier animal, des sites d’enfouissement et des égouts. Après un prétraitement et une purification (pour éliminer le H2S, les COV, les siloxanes, l’ammoniac et l’H2O), le biogaz est valorisé en biométhane, un substitut renouvelable au gaz naturel.

1

Module d’élimination du sulfure d’hydrogène (H2S)

Unité de désulfuration pour l’élimination de l’H2S par du charbon actif, configuration lead-lag.
2

Module/conteneur de compression

Ensemble d’assèchement du biogaz à faible pression, ensemble de soufflante du biogaz d’alimentation, ensemble de compression du biogaz, pompes de régénération à vide, air régulé.
3

Cuves tampon

Entrée AMP, recyclage, biométhane et cuves tampon pour les gaz d’évacuation afin de faciliter l’équilibre des gaz.
4

Système AMP

Soupape rotative unique à neuf vaisseaux et à cycle rapide, combinée à un adsorbant régénérateur ultra efficace.
5

Salle de contrôle

Contrôle entièrement automatisé des flux de biogaz et de sa composition, afin d’optimiser la récupération de biogaz.
6

Ensemble refroidisseur d’eau

Déshumidificateur/réfrigérateur compact avec échangeur thermique.

Notre processus de valorisation du biogaz

Prétraitement Compression Élimination du CO2, du N2 et de l’O2

Composants des installations de biogaz

ÉQUIPEMENT INCLUS

1

Module d’élimination du sulfure d’hydrogène (H2S). Unité de désulfuration pour l’élimination de l’H2S par du charbon actif, configuration lead-lag.

2

Module/conteneur de compression. Ensemble d’assèchement du biogaz à faible pression, ensemble de soufflante du biogaz d’alimentation, ensemble de compression du biogaz, pompes de régénération à vide, air régulé.

3

Cuves tampon. Entrée AMP, recyclage, biométhane et cuves tampon pour les gaz d’évacuation afin de faciliter l’équilibre des gaz.

4

Système AMP. Soupape rotative unique à neuf vaisseaux et à cycle rapide, combinée à un adsorbant régénérateur ultra efficace.

5

Salle de contrôle. Contrôle entièrement automatisé des flux de biogaz et de sa composition, afin d’optimiser la récupération de biogaz.

6

Ensemble refroidisseur d’eau. Déshumidificateur/réfrigérateur compact avec échangeur thermique.

#

Comment fonctionne l’AMP?

Le procédé de reformage à la vapeur et d’autres flux de gaz résiduels contenant de l’hydrogène comprennent généralement des gaz tels que de la vapeur d’eau, du dioxyde de carbone, du monoxyde de carbone, du méthane, du nitrogène et d’autres gaz en traces.

La série H AMP de Xebec élimine ces contaminants dans l’enceinte d’adsorption à la pression d’alimentation. De l’hydrogène ultra-pur traverse l’enceinte avec une perte de pression minimale. Les impuretés sont désorbées par l’enceinte lorsque la pression est réduite à la pression d’évacuation de l’AMP.

Ce processus AMP est complètement réversible et se répète pour fournir des flux continus, divisant le flux d’alimentation mixte en produits purifiés et flux d’échappement. Les gaz d’échappement sont généralement utilisés comme principal combustible entrant dans le processus de reformage générateur d’hydrogène ou dans un autre combustible, ce qui en fait un processus intégré très efficace.

Processus d’adsorption?

Le système AMP sépare le CO2, le CO, le CH4, le N2 et l’H2O des gaz du reformage à la vapeur du méthane (SMR), du reformage autotherme (ATR), du reformage de MeOH et d’autres flux enrichis en H2 tels que les gaz résiduels chimiques

Nos systèmes AMP

L’unité AMP de Xebec est composée de neuf enceintes identiques remplies d’adsorbant extrêmement efficace. Ces enceintes sont connectées par une seule soupape rotative brevetée. Toutes les étapes se produisent grâce à la soupape rotative.

La vitesse de rotation de la soupape contrôle la pureté et la récupération du produit. Le gaz d’alimentation pénètre au bas de chaque enceinte et le produit ressort par le haut, tandis que les contaminants séparés sont éliminés dans un flux d’échappement au bas de l’enceinte.

Nos soupapes rotatives : Le système AMP de Xebec dispose d’une soupape rotative (soupape d’alimentation) connectée au bas de chaque enceinte et d’une soupape rotative (soupape de produit) connectée au sommet de chaque enceinte. Le gaz d’alimentation peut ainsi s’écouler à travers la soupape d’alimentation vers au moins une enceinte tandis qu’au même moment, le gaz produit purifié peut s’écouler de l’enceinte à travers la soupape de produit vers la ligne de produit. D’autres flux sont également connectés par la soupape rotative pour l’évacuation, la purge, les égalisations, etc.

À mesure que les deux soupapes tournent ensemble, les flux de gaz sont progressivement échangés d’une enceinte à l’autre pour produire le cycle AMP très efficace de Xebec. Bien que ce cycle soit beaucoup plus rapide que les systèmes AMP conventionnels (avec les avantages inhérents), il s’agit toujours d’une vitesse de rotation très lente de 1,0 à 0,3 tour/min.

#

Comment fonctionne l’AMT?

Adsorption modulée en température (AMT)

L’AMT utilise la température pour régénérer l’adsorbant. À des températures basses, les adsorbants peuvent retenir des quantités importantes d’eau. Cependant, à des températures supérieures à 200 °C, les adsorbants ne contiennent presque pas d’eau. En faisant osciller la température de basse à élevée, il est possible d’adsorber de grandes quantités d’humidité à basse température, comme 40 °C, et de la libérer à haute température.

SCHÉMA DE LA TECHNOLOGIE AMT