MONTRÉAL, Québec, le 27 juillet 2020 — Xebec Adsorption Inc. (TSXV: XBC) (« Xebec »), fournisseur mondial de solutions d’énergie propre, a le plaisir d’annoncer qu’il a des commandes de purification d’hydrogène et d’hélium par procédé AMP d’une valeur de 6,3 millions $ de la part de clients en Corée du Sud, aux États-Unis, au Canada, en Italie, en Pologne, à Trinité-et-Tobago et en Chine. Alors que l’adoption mondiale de l’hydrogène s’accélère, la technologie AMP fiable et efficace de Xebec est choisie pour être intégrée dans les systèmes de production d’hydrogène par reformage du méthane à la vapeur et par électrolyse. La plateforme AMP garantit que la production d’hydrogène peut répondre de manière rentable et efficace à la norme industrielle de pureté de 99,999 % pour une utilisation dans les véhicules à piles à combustible (« VPC ») et dans l’industrie.

« Lorsque BayoTech cherchait une technologie AMP éprouvée pour soutenir nos générateurs d’hydrogène, Xebec était une excellente option. Il y a peu d’entreprises dans le monde qui peuvent offrir un produit qui s’adapte à nos systèmes conteneurisés et répondre aux besoins en hydrogène de haute pureté des VPC. Nous avons été impressionnés par la longue expérience de Xebec, ainsi que ses services et ses produits innovateurs. Nous les considérons comme un partenaire solide et nous avons hâte de développer ce partenariat », affirme Dwayne Victor, directeur, approvisionnement mondial, BayoTech inc.

Les gouvernements du monde entier soutiennent l’utilisation accrue de l’hydrogène
Le 25 juin 2020, le California Air Resources Board est devenu le premier organisme au monde à adopter un règlement obligeant les fabricants de camions à passer des camions et camionnettes diesel aux véhicules à zéro émission (électriques à batterie et à pile à combustible), avec un plan pour que chaque nouveau camion vendu en Californie soit non polluant d’ici 2045. Cette décision aidera la Californie à atteindre ses objectifs climatiques et à respecter les normes fédérales en matière de qualité de l’air.

La Commission européenne a annoncé le 7 juillet 2020 sa stratégie sur l’hydrogène pour une Europe climatiquement neutre. Cette stratégie comporte plusieurs phases, la première comprenant l’installation d’au moins 6 GW d’électrolyseurs d’hydrogène renouvelable dans l’UE d’ici 2024 et la production d’un million de tonnes d’hydrogène renouvelable. Il y a environ 1 GW d’électrolyseurs installés dans l’UE aujourd’hui. La deuxième phase (2024-30) comprend l’installation d’au moins 40 GW d’électrolyseurs d’ici 2030 et la production de jusqu’à dix millions de tonnes d’hydrogène renouvelable. En outre, il existe plusieurs instruments financiers pour soutenir le développement et l’investissement dans le domaine de l’hydrogène, tels que la Facilité « Next Generation EU » de 560 milliards d’euros, le Fonds européen de développement régional et le Fonds de cohésion, ainsi que le Fonds d’innovation du SEQE-UE de 10 milliards d’euros.

Le 14 juillet 2020, la Corée du Sud a présenté un plan visant à dépenser 114,1 billions de won (128 milliards $ CA) pour créer des emplois et aider l’économie à se remettre de la pandémie de coronavirus. Ce plan prévoit notamment de nouveaux investissements dans les véhicules électriques et les véhicules à piles à combustible à hydrogène afin d’atteindre un niveau zéro émission nette d’ici 2050. Le pays vise à mettre sur les routes 1,13 million de véhicules électriques (VE) et 200 000 voitures à hydrogène d’ici 2025, alors qu’il y en avait respectivement 91 000 et 5 000 à la fin de 2019.

En avril de cette année, l’Administration nationale de l’énergie de la Chine a publié un projet de plan de développement 2021-2035 pour l’industrie des véhicules nouvelle énergie qui, pour la première fois, a inclus l’hydrogène comme source d’énergie. Ce plan met l’accent sur le développement de la technologie des véhicules à hydrogène et sur le déploiement d’infrastructures de ravitaillement et de stockage de l’hydrogène. En outre, Pékin a élaboré en 2019 un plan visant à augmenter le nombre de postes de ravitaillement en hydrogène à 1 000 et à mettre un million de VPC sur la route d’ici 2030.

« Xebec est dans une position unique grâce à notre plateforme AMP, car elle peut être utilisée dans tous les systèmes de production d’hydrogène. L’hydrogène sort d’un reformeur de méthane à la vapeur ou d’un électrolyseur avec des impuretés qui doivent être éliminées pour obtenir la qualité souhaitée. Nous développons notre technologie de purification depuis des décennies et c’est une solution éprouvée qui peut être appliquée à tout, de l’hélium au gaz naturel renouvelable, en passant par l’hydrogène. C’est passionnant de voir le flux de commandes de nos systèmes de technologies propres s’accélérer alors que nous continuons à lutter contre le besoin de décarbonisation et le changement climatique », affirme le Dr Prabhu Rao, chef de l’exploitation de Xebec Adsorption inc.

Liens connexes :

https://ww2.arb.ca.gov/news/california-takes-bold-step-reduce-truck-pollution
https://www.reuters.com/article/us-southkorea-president-newdeal-idUSKCN24F0GA
https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/qanda_20_1257
https://asia.nikkei.com/Business/China-tech/Hydrogen-Valley-powers-China-s-fuel-cell-industry

Pour de plus amples renseignements :
Xebec Adsorption Inc.
Brandon Chow, responsable des relations avec les investisseurs
[email protected]
1 450 979-8700, poste 5762

À propos de Xebec Adsorption Inc.
Xebec est un fournisseur mondial de solutions dédiées à la génération, la purification et la filtration des gaz pour les secteurs de l’industrie, de l’énergie et des énergies renouvelables. Bien implanté dans le domaine de la transition énergétique grâce à des technologies brevetées qui transforment les gaz bruts en sources d’énergies renouvelables propres, Xebec compte plus de 1500 clients, parmi lesquels des petites entreprises, des multinationales, des municipalités et des organismes gouvernementaux soucieux de réduire leur empreinte carbone. Xebec, dont le siège social est situé à Montréal, au Québec, a plusieurs bureaux de vente et de soutien en Amérique du Nord et en Europe, ainsi que deux usines de fabrication à Montréal et à Shanghai. Xebec est inscrit à la Bourse de croissance TSX sous le symbole XBC. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur www.xebecinc.com.

À propos de BayoTech inc.
BayoTech est une entreprise de solutions énergétiques qui s’est engagée à répondre au besoin d’un approvisionnement en hydrogène cohérent et rentable. Nous proposons des usines de production d’hydrogène modulaires, évolutives et rapidement déployables pour la production d’hydrogène sur place, qui permettent à nos clients de prendre le contrôle de leur chaîne d’approvisionnement en hydrogène. Les reformeurs de méthane à la vapeur de BayoTech atteignent une efficacité énergétique élevée sans dépendre de la vapeur exportée, grâce à une récupération importante de la chaleur pour un usage interne. En outre, le reformeur BayoTech a un petit facteur de forme, ce qui lui permet d’être déployé au point d’utilisation ou à proximité. Cette amélioration significative de l’efficacité, ainsi que l’élimination des besoins de transport, se traduit par une réduction de l’empreinte carbone.

Avertissement

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué. Le présent communiqué contient des déclarations et des informations de nature prospective (ci-après dénommées collectivement « déclarations prospectives ») au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Toutes déclarations, autres que celles portant sur des faits historiques, sont des déclarations prospectives et sont soumises à des risques et à des incertitudes. En général, les déclarations prospectives peuvent être identifiées grâce à l’utilisation de termes comme « planifie », « cherche », « s’attend », « estime », « entend », « anticipe », « croit », « pourrait », « probablement », ou des variations de ces termes, ou encore des déclarations stipulant que certains événements, actions ou résultats « peuvent », « seront », « pourraient », « seront pris », « se produiront », « seront réalisés », ou d’autres expressions similaires. Les déclarations prospectives, notamment les déclarations concernant les futures dépenses d’investissements, les revenus, les dépenses, les bénéfices, les performances économiques, l’endettement, la situation financière, les pertes et les perspectives futures, mais aussi les attentes de la direction de Xebec à l’égard des informations relatives à l’entreprise ou au développement et à la croissance des activités de Xebec, impliquent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient amener les résultats, le rendement, les perspectives et les occasions réels à différer sensiblement de ceux exprimés ou suggérés dans ces déclarations prospectives. Les déclarations prospectives sont soumises à des facteurs et des incertitudes sur le plan commercial et économique, mais aussi à d’autres facteurs qui peuvent amener les résultats réels à différer sensiblement, notamment les hypothèses et les facteurs de risque pertinents énoncés dans les documents publics de Xebec, comme, entre autres, le dernier rapport de gestion annuel ou bien la dernière notice annuelle, déposés sur le site Web SEDAR (www.sedar.com). Par ailleurs, si un ou plusieurs de ces risques, incertitudes ou autres facteurs devaient survenir, ou si les hypothèses sous-jacentes se révélaient incorrectes, les résultats réels pourraient sensiblement différer de ceux décrits dans les déclarations ou informations prospectives. Ces risques, incertitudes et autres facteurs concernent, entre autres, la condition incertaine et imprévisible de l’économie mondiale, notamment en conséquence de la pandémie de Covid-19, la capacité de Xebec de générer une croissance de revenus, l’accès de Xebec à d’autres options de financement et de crédit et aux capitaux, la capacité de Xebec de respecter tous ses autres engagements et plans commerciaux, le nombre limité de clients de Xebec, la perte potentielle d’employés clés, les changements dans l’utilisation des produits liés au prêt, la volatilité du cours des actions et d’autres facteurs. Bien que Xebec estime que les hypothèses et les facteurs utilisés dans la préparation des déclarations prospectives sont raisonnables, il convient de ne pas se fier indûment à ces déclarations, qui ne s’appliquent qu’à la date du présent communiqué de presse. En effet, rien ne garantit que de tels événements se produiront dans les délais indiqués, ni même qu’ils se produiront. Sauf si la loi applicable l’exige, Xebec n’a aucune intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser toute déclaration prospective en cas de nouvelles informations, d’événements futurs ou autres.