MONTRÉAL, (QC), 21 octobre 2021 – Xebec Adsorption Inc. (TSX: XBC) («Xebec»), fournisseur mondial de solutions propres, a le plaisir d’annoncer aujourd’hui qu’elle a décroché une subvention de recherche pour concevoir et fabriquer un nouveau type de système d’électrolyseur. Dans le cadre du consortium ECO2Fuel, le budget total approuvé de 20,1 millions d’euros (28,9 millions de dollars canadiens) sera partagé entre les partenaires pour exécuter le projet qui vise à convertir le CO2 et l’eau captés avec de l’électricité renouvelable en carburants liquides durables. Xebec a été chargée de concevoir et de construire le système de taille industrielle de classe 1 MW qui intégrera également des technologies issues d’autres partenaires du consortium, dont De Nora, RWE Power, DLR, VITO et Ariema.

« Alors que nous poursuivons la transition énergétique, de nouvelles technologies et solutions devront être développées pour décarboniser l’énergie, la mobilité et l’industrie. Nous sommes ravis de participer à ce grand projet de l’UE en tant que concepteur et fabricant du premier système industriel de 1 MW à basse température au monde, qui permettra de créer des carburants à base d’alcools renouvelables tels que le méthanol et l’éthanol. En bref, notre sélection met en évidence l’expertise unique et étendue que nous possédons dans les domaines de l’hydrogène, de l’électrolyse et de la capture du CO2, et nous avons hâte de mettre cette unité en production et de la tester avec nos partenaires », déclare Marinus van Driel, président de Xebec Europe.

Lien connexe:
https://www.xebecinc.com

Demandes médias :
Public Stratégies et Conseils pour Xebec Adsorption Inc.
Victor Henriquez, Associé principal
[email protected]
+1 514.377.1102

Relations avec les investisseurs :
Xebec Adsorption Inc.
Brandon Chow, responsable des relations avec les investisseurs
[email protected]
+1 450.979.8700 poste 5762

À propos de Xebec Adsorption Inc.
Xebec est un fournisseur mondial de solutions d’énergie propre destinées aux gaz renouvelables et à faible teneur en carbone utilisés dans des applications énergétiques, de mobilité et industrielles. L’entreprise est spécialisée dans le déploiement d’un portefeuille de technologies brevetées pour la production d’hydrogène, de gaz naturel renouvelable, d’oxygène et d’azote. En se concentrant sur la production de gaz écologiquement responsable, Xebec a aidé des milliers de clients dans le monde à réduire leur empreinte carbone et leurs coûts d’exploitation. Basée au Québec, Canada, Xebec est présente mondialement avec cinq usines de fabrication, dix centres de services de technologies propres et trois bureaux de vente répartis sur quatre continents. Xebec est cotée à la bourse de Toronto sous le symbole (TSX : XBC). Pour plus d’informations, consultez le site www.xebecinc.com.

Avertissement

Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs au sens de la loi canadienne sur les valeurs mobilières applicable. Ces énoncés ont trait à des événements futurs ou à des performances futures et reflètent les attentes de la direction concernant la croissance, les résultats d’exploitation, les performances et les perspectives et opportunités commerciales de la société ou de son secteur d’activité. Les énoncés prospectifs contiennent généralement des mots tels que  » croit « ,  » s’attend « ,  » anticipe « ,  » continue « ,  » pourrait « ,  » indique « ,  » planifie « ,  » sera « ,  » a l’intention « ,  » peut « ,  » projette « ,  » prévoit « ,  » ferait  » ou des expressions similaires suggérant des résultats ou des événements futurs, bien que les énoncés prospectifs ne contiennent pas tous ces mots d’identification. Des exemples de telles déclarations comprennent, sans s’y limiter, des déclarations concernant : (i) la réussite de la conception et de la construction du système de 1 MW, comme indiqué dans le présent communiqué de presse.

Ces déclarations ne sont ni des promesses ni des garanties, mais impliquent des risques et des incertitudes connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats, le niveau d’activité ou les performances réels de la société soient sensiblement différents des résultats, niveaux d’activité ou performances futurs exprimés ou sous-entendus dans ces déclarations prospectives. Ces risques comprennent, en général, les risques liés à la croissance des revenus, aux résultats d’exploitation, à l’industrie et aux produits, à la technologie, à la concurrence, à l’économie, à la suffisance de l’assurance et à d’autres facteurs qui sont discutés plus en détail dans le plus récent rapport de gestion trimestriel ( » MD&A « ) et dans la notice annuelle de la société déposée sur SEDAR à www.sedar.com.

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent document sont fondés sur un certain nombre d’hypothèses que la Société juge raisonnables à la date du présent communiqué de presse, y compris, sans s’y limiter, des hypothèses sur les tendances dans certains segments du marché, le climat économique en général, le rythme et les résultats du développement technologique, l’identité et les actions prévues des concurrents et des clients, la valeur du dollar canadien et des fluctuations des devises étrangères, les taux d’intérêt, les marges prévues dans le cadre de l’attribution de nouveaux contrats, l’état du carnet de commandes actuel de la société, l’environnement réglementaire, la suffisance des contrôles internes et des contrôles de divulgation, la capacité de la société à intégrer avec succès des entreprises acquises, et l’acquisition et l’intégration d’entreprises à l’avenir. Si ces hypothèses se révèlent inexactes, les résultats réels de la société peuvent différer sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus dans les déclarations prospectives. Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes sont faits à la date du présent rapport de gestion et sont expressément qualifiés dans leur intégralité par la présente mise en garde. Sauf dans la mesure où la loi l’exige, la société ne s’engage pas à mettre à jour ou à réviser publiquement les énoncés prospectifs contenus dans le présent document. Les lecteurs ne doivent pas se fier indûment aux déclarations prospectives.